mercredi, 20 mars, 2019
Voyages

Devenez citoyen de l’Espace !

Astronaute Espace Exploration Spatial
96views

En 2019, nous allons fêter les cinquante ans des premiers pas de l’Humanité sur la Lune. Une prouesse autant technique que technologique pour l’époque. Surtout quand on pense à la capacité de calcul des ordinateurs du siècle dernier !  Aujourd’hui, un smartphone d’entrée de gamme est plus puissant ! Avec ce constat on pourrait alors penser qu’aller dans l’espace de nos jours, c’est du gâteau. Cependant, la réalité est bien loin de cette utopie. L’exploration spatiale est aujourd’hui balbutiante et trop peu nombreux sont les chanceux à visiter les cieux. Alors comment fait on pour aller dans l’espace quand on ne s’appelle pas Thomas Pesquet ?

Prenez part à l’exploration spatiale.

Vous pensez que la construction de fusées est réservée uniquement aux ingénieurs ? Qu’il n’y a que de grosses compagnies comme la NASA ou SpaceX qui peuvent explorer l’espace ? Que nenni ! Que vous soyez diplômé ou non, vous pouvez prendre part à l’exploration spatiale !

S.E.T.I

La première manière est assez simple. Il vous suffit de mettre votre ordinateur à disposition de S.E.T.I. Vous avez probablement déjà entendu parler de ce programme, non ? A chaque nouvelle découverte de planète x ou y, c’est souvent S.E.T.I le responsable ! Pourtant S.E.T.I., malgré toute ses avancées, est toujours en besoin de plus de puissance de calcul. Alors l’un de ses concepteurs a eu une idée de génie : demander au grand public d’utiliser la puissance non-exploitée de leurs ordinateurs. Vous pouvez donc installer un petit programme qui tournera en arrière plan sur votre machine et peut-être aider à découvrir une nouvelle Terre ! Cependant, il s’agit ici seulement d’installer un logiciel sur votre ordinateur.

Copenhagen Suborbital.

Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin, il existe de nombreuses associations d’astronomie à but non lucratif. L’une d’entre elle, nommée Copenhagen Suborbital, s’est même mise en tête d’être un véritable programme spatial ! Ainsi depuis quelques années, les membres de cette association conçoivent et envoient des petits modèles de fusées en orbite. Ils vont même jusqu’à aider les plus gros programmes spatiaux pour améliorer l’ISS (la station internationale). Leur objectif ultime est d’envoyer un homme ou une femme dans l’espace. Envie d’en savoir plus et de candidater ? Je vous renvoie à la vidéo d’Astronogeek à ce sujet pour plus d’informations !

Espace, exporation Spatiale Copehangen Suborbital
La bannière de Copenhagen Suborbital représente leur plus grande aspiration: envoyer une personne dans l’espace.

Devenez Asgardien.

Il y a les gens normaux et il y a les autres. Il y a celles et ceux qui veulent officiellement être citoyen de l’Espace, prendre part à son exploration et sa conquête.

Avez-vous déjà entendu parler du royaume des dieux nordiques? Asgard est un lieu sacré tiré de la mythologie scandinave, popularisé par la saga Thor de Marvel. Cependant, depuis la fin de l’année 2016, Asgard (ou Asgardia pour les anglophones) est aussi un projet de nation spatiale. Fondée par Igor Ashurbeyli , suite à une déclaration d’octobre de la même année, ce projet aura pour territoire les espaces extra-atmosphériques. Cette nouvelle nation vise à réglementer les activités spatiales « en s’assurant que l’avenir de l’espace est pacifiste et réalisé pour le bien de l’humanité. » Rien que ça! Les candidatures pour devenir résident sont ouvertes à tout le monde. Aujourd’hui la nation naissante compterait plus d’un million d’inscrits!

Comment s’y prend-on pour créer une nouvelle nation ?

Car un site internet avec des inscrits ne veut bien évidemment rien dire! Autrement Facebook serait l’une des nations les plus peuplées de la planète. Bien évidemment les premiers asgardiens écrivent leur histoire par étapes. C’est pourquoi leur premier acte a été de désigner un chef de gouvernement, qui à l’heure actuelle est aussi le père fondateur de Asgard a.k.a Igor Ashurbeyli. Puis ils ont structuré leur pays par une constitution en mettant en place un système de vote via leur site. Toutes personnes, ayant été certifiées, pouvaient alors proposer et faire voter une des futures lois asgardiennes. Un exemple de démocratie 2.0 ! A l’heure actuelle, suite aux élections parlementaires, Asgard est en période de vote pour les listes municipales. Une fois cette mise en place finalisée, l’ultime but est la reconnaissance par l’ONU.

Espace Exploration Spatiale Asgardia Symbol
L’insigne officielle des Asgardien, accompagnée de leur devise: « Une Humanité, Une Communauté »

Engagez vous dans le programme de SpaceX !

Je parlais brièvement d’Elon Musk et de son projet d’envoyer des Hommes sur Mars en 2022 ici. L’homme d’affaire américain a mis en place un programme de candidature, afin de sélectionner les premiers passagers de sa Big Fucking Rocket. Oui ! Le vaisseau s’appelle réellement comme cela ! Les sélections sont assez drastiques : entre tests psychologiques, physiques et sociaux, il faut bien s’accrocher. De plus, les candidats choisis doivent être prêts à payer la rondelette somme de deux-cent milles dollars pour un aller simple vers la planète rouge. Néanmoins pour cette somme, c’est l’assurance d’avoir sa (dernière) demeure sur Mars. Ainsi, Musk espère voir une colonie martienne d’un million de colons d’ici 2040, avec l’établissement d’un avant-poste lunaire entre temps.

Espace Exploration Spatiale SpaceX Elon Musk
Une vue imagée de la BFR d’Elon Musk sur un pas de lancement martien.

Soyez patient !

Toutes ces solutions ne sont malheureusement que dans un futur plus ou moins lointain. En d’autres termes, seule la patience nous apportera de réelles opportunités pour devenir des citoyens de l’Espace. En attendant nous pouvons toujours agir pour la sauvegarde de la seule planète sur laquelle nous sommes actuellement présents. Outre la patience et pour lutter contre l’ennui les mondes de l’imaginaire et du virtuel sont des refuges qui nous permettent de rêver de l’Espace. Mais cela sera le sujet d’un autre article…

“Quand on prend une photo de la Terre depuis l’ISS, il n’y a que six personnes qui ne sont pas sur la photo.” Thomas Pesquet

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

JPB
Homme, né le 24 juin 1991 à La Rochelle, ancien nantais, ancien parisien, nouveau kiwi! Archéologue médiéviste de formation, explorateur du monde, aventurier de l’imaginaire, fan de technologie depuis 3310 après Nokia. La tête dans la Lune, le regard vers les étoiles et les pieds sur Terre!