mercredi, 27 mars, 2019
EnvironnementPolitique & EconomieSociété

Donald Trump est POUR la pollution !

97views

Donald Trump est POUR la pollution ? Une question que beaucoup se posent. En effet, nous savons tous que le président américain a des penchants texans. Il représente malheureusement pour certains tous les stéréotypes américains. Par ailleurs, certaines caricatures sont vraies…

Donald Trump est POUR la pollution ?

Le président des États-Unis soutient énormément les industries. Notamment, celui de l’automobile ! L’administration veut prendre des décisions pour rendre plus flexible les normes de pollution pour les voitures. Les USA sont connus pour avoir de grosses voitures très volumineuses à grosse motorisation. Et oui, plus un moteur est gros et puissant plus il consomme. De plus, le prix du pétrole est assez faible aux USA étant donné la position géopolitique des américains au Moyen-Orient.

L’administration américaine serait donc favorable à alléger les normes de pollution. Initialement prévu à 4,53l/100km pour 2025, les US ont décidément du chemin avant d’atteindre de tels objectifs. L’idée était de fixer des normes encore plus strictes que le reste du pays pour inciter les constructeurs automobiles à s’adapter sur cette norme plutôt qu’à celles fédérales, de façon à vendre leurs voitures.

Une guerre qui pourrait se finir en justice

L’EPA a affirmé que “l’offensive de l’administration Trump contre les normes de pollution des voitures met en danger notre capacité à protéger la santé de nos enfants, lutter contre le changement climatique et permettre aux Américains d’économiser de l’argent”. Cependant, Donald Trump a répondu “Nous sommes prêts à aller en justice pour préserver ces normes essentielles et pour répondre à la guerre déclarée par l’administration contre l’environnement”.

En route vers le réchauffement climatique

Les institutions environnementales affirment que les émissions de dioxyde de carbone (CO2) sont déjà de 21 % inférieures pour les automobiles neuves vendues aux États-Unis. C’ était le cas en 2005 pour un objectif de 26 % à 28 % fixé par l’accord de Paris. Cependant, les normes établies pour les États-Unis pour la période 2022-2025 auraient porté cette réduction à 50 %.

Avec la baisse des prix de l’essence, les consommateurs américains ont recommencé à racheter des véhicules plus gros et plus polluants. Par exemple, les SUV et les « pick-up » représentent désormais plus de 60 % du marché.

Résultat de recherche d'images pour "pick up dodge"

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.