lundi, 20 mai, 2019
InsolitePolitique & Economie

L’annuaire inversé de Facebook – [SCANDALE]

annuaire inversé de Facebook
491views

Qui n’a pas lu les Conditions Générales d’Utilisation de Facebook ? Vous allez être choqué ! L’annuaire inversé de Facebook existe belle et bien et c’est inquiétant.

En effet, en utilisant le réseau social, à la création de votre compte, vous devez associer un numéro de téléphone à votre compte. Par conséquent, n’importe qui peut vous identifier grâce à votre numéro de téléphone. Initialement, ce n’était que des rumeurs mais nous avons vérifié, et ça marche.

annuaire inversé de Facebook

L’annuaire inversé de Facebook : une menace à la vie privée

Le processus reste simple. Vous rentrez un numéro de téléphone portable dans le moteur de recherche de Facebook, et le compte lié à ce numéro de téléphone s’affiche. Cette fonctionnalité existe malheureusement depuis longtemps mais ce n’est que maintenant que le scandale prend de l’ampleur.

Bien évidemment, vous pouvez modifier le paramètre pour le rendre visible uniquement à vos amis. Par ailleurs, cela qui inclus de ne pas ajouter n’importe qui en ami. Votre vie privée peut vite en assumer les conséquences, et ce n’est jamais drôle. Vous pouvez tout de même supprimer votre numéro de téléphone sur Facebook pour éviter ce type de fonctionnalité. Cependant, cela ne permettra plus d’utiliser l’authentification à deux facteurs qui est une sécurité supplémentaire pour protéger votre compte.

Est-ce légal ?

Alors est-ce illégal par rapport au respect de votre vie privée ? Et bien figurez vous que non. Facebook ne vous a rien caché. Vous l’ignoriez, et c’est bien connu. Pourquoi ? Car en créant un compte Facebook chacun doit accepter les Conditions Générales d’Utilisation de Facebook.

Le règlement général sur la protection des données de l’Union européenne (RGPD), qui est entré en vigueur en mai, permet aux Européens davantage de contrôle sur leurs informations personnelles et leur utilisation par les entreprises. Les sociétés de traitement qui ne se conformeraient pas à la loi s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 4% de leurs revenus annuels.

Et pour une entreprise qui se fait régulièrement reprendre par la CNIL, on peut en arriver à discuter de l’éthique du géant américain, Facebook.

Peut-être qu’un jour Facebook fermera ses portes à causes de ces pratiques douteuses.

 

Retrouvez toute l’actualité sur microcosweb.com et sur notre page Facebook et Instagram afin d’être à l’affût des dernières news et de participer à nos jeux concours mensuels.

Alors profitez-en, on se revoit sur nos réseaux sociaux.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :