mercredi, 22 mai, 2019
InterviewsLes Voyages en SérieVoyages

Les Voyages en Série : n°7 : Birmanie

Birmanie
220views

Aujourd’hui, voyage en Birmanie ! En effet, Robin Favier, qui était déjà intervenu pour Les Voyages en Série n°1 : San Francisco, revient pour nous présenter la Birmanie !

Ce n’est pas le pays le plus connu… Alors pourquoi aller en Birmanie ?

C’est vrai que tout le monde ne sait pas placer la Birmanie sur une carte et c’est ça qu’on aime. Plus sérieusement c’est un pays qui s’ouvre au tourisme petit à petit car il est encore en partie dirigé par un régime militaire. Donc contrairement à ses voisins soumis au tourisme de masse comme la Thaïlande, c’est très authentique.
Par ailleurs, avant de commencer je dois préciser que le pays a plusieurs noms. Birmanie est le nom d’origine. Puis, après pas mal de changements le nom officiel est maintenant Myanmar. Cependant, les francophones ont gardé Birmanie et les anglophones l’appellent Burma. Pas facile, je vous l’accorde.

Quelles villes as-tu visité ?

On a commencé notre périple à Yangon, la plus grande ville du pays et l’ancienne capitale. Elle est avec Mandalay la seule entrée aérienne depuis l’étranger. Nous sommes ensuite partis pour Bagan qui est la cité aux milles pagodes, un des emblèmes du pays. Puis Mandalay, 2ème ville de Birmanie. Après 11h de train et 300km, nous avons débarqué à Hsi-Paw, un petit village dans les montagnes.

Birmanie
©Robin FAVIER

Puis, nous avons marché le long du lac Inle, un des endroits les plus connus.

Birmanie
©Robin FAVIER

Ensuite, nous avons fait un détour pour aller voir Naypyidaw, la nouvelle capitale du pays. Construite de toute pièce par le régime militaire, elle représente une superficie 6 fois plus importante que celle de San Francisco. Par ailleurs, c’est une vraie ville fantôme. En effet, très peu de monde y vit, il y a environ un million d’habitants. Cependant, nous ne les avons pas trouvés, et nous les cherchons encore. Nous nous sommes même couchés sur une 2×10 voies en plein centre étant donné qu’il n’y pas de voiture. Enfin bref, une expérience assez unique.

Birmanie
©Robin FAVIER

Nous voilà ensuite partis pour le sud du pays direction Hpa-An avec ses pics Karstique et Moulmein avant de finir à Dawei qui venait d’être accessible aux touristes par l’armée seulement depuis 1 an. Nous avons pu contempler des plages de rêve difficilement accessibles. Puis, nous sommes partis pour la Thaïlande. Une très belle aventure.

Birmanie
©Robin FAVIER

Des temples très anciens ? Les as-tu visités ?

Pas qu’un peu ! Mais d’abord je dois clarifier ce point. Ici on parle de pagodes car elles contiennent des reliques de Bouddha.

Birmanie
©Robin FAVIER

On en a vu à la pelle, et évidement l’exemple le plus frappant est donc Bagan. On recense 2834 pagodes sur 50 kilomètres dans cette ancienne capitale fortifiée au IXè siècle. La plupart de ces monuments ont été bâtis entre le XIè et XIVè siècle. Mais croyez-moi on ne s’en lasse pas ! Et si vous avez bien suivi, qui dit pagodes, dit Bouddha. Et nous l’avons vu sous tous les angles.

As-tu ressenti la diversité ethnique ?

La Birmanie étant au carrefour de l’Inde, la Chine, la Thaïlande et le Laos, il y a une grande diversité ethnique. En effet, nous comptons les Karens, les Shans, les Mons, etc. On sent vraiment qu’il y a beaucoup de différentes cultures. D’ailleurs, en ce qui concerne les Rohingya, nous étions sur place bien avant leur exil.

Quels ont été tes moments préférés là-bas ?

Sans hésiter ! Nos deux levers de soleil à Bagan. Il y avait des montgolfières incrustées dans une nature matinale. Un moment magique qu’on n’oubliera pas.

Birmanie
©Robin FAVIER

As-tu des anecdotes avec la population locale ?

On était des phénomènes de foire là-bas ! Étant donné que la plupart des habitants n’avait jamais vu d’occidentaux auparavant, ils nous demandaient souvent de faire un selfie. Bref, pas commun comme situation.

As-tu fait des découvertes culinaires ?

La cuisine en Birmanie c’est « fried rice » ou « fried noodles », matin midi et soir. Enfin c’est pas très varié. C’était assez surprenant surtout quand la Thaïlande représente une des meilleures cuisines mondiales.

Birmanie
©Robin FAVIER

Quel budget pour y aller ?

Notre budget moyen par jour et par personne était de 21€. Et oui avant de vous poser la question c’est tout inclus (nourriture, hôtel, transport, activité). Pour vous donner quelques chiffres :

  • 1 Euro équivaut à 1450 Kyats
  • Manger au restaurant vous coûtera entre 3 et 5€
  • 1 nuit dans une guest house pour 2 adultes, c’est 10€
  • Boire une bouteille de 750ml de bière locale, c’est 1€
  • Une bouteille de Rhum ou Whisky national 4€ pour 75cl

Déjà que l’Asie du Sud Est n’est pas chère, alors en Birmanie c’est cadeau.

Et l’organisation ?

Très facile même comparé aux pays occidentaux. Ici pas besoin de réservation, il y a toujours de la place. Pareil pour les transports. En revanche, ici c’est à la bonne franquette. L’heure d’arrivée n’est pas toujours garantie.

Birmanie
©Robin FAVIER

Combien de temps es-tu resté ?

3 semaines au total et c’était parfait. Vu que certaines zones sont encore contrôlées par l’armée, ça réduit le champ d’action. Pourtant le pays est plus grand que la France. En revanche, nous avons eu assez de temps pour tout voir, excepté le sud-ouest.

As-tu vécu des chocs culturels ?

Oui nous nous sommes retrouvés dans des villages où il n’y avait pas d’électricité. Les fermiers travaillent avec des buffles dans les champs, et encore ça c’est pour les plus riches. J’ai aussi bien apprécié leurs compétences mécaniques. Ils récupèrent des moteurs pour les monter sur leur bateau ou bricoler une sorte de tracteur improbable.

Birmanie
©Robin FAVIER

Nous nous sommes rendus compte que la vie n’est pas toujours aussi facile et développée d’un pays à l’autre.

Alors la Birmanie te laissera un bon souvenir ?

Excellent même. Nous ne regrettons vraiment pas notre choix car d’ici quelques années ça aura déjà bien changé à cause du tourisme.

 

Et si vous souhaitez découvrir les autres épisodes de cette série, découvrez BaliSan Francisco, Séoul et Bruxelles.

Pour conclure, retrouvez tout l’actualité sur Microcosweb, vous pouvez nous suivre également sur notre page Facebook et Instagram.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :