mercredi, 22 mai, 2019
Politique & EconomieSociété

LVMH ne travaillera pas avec Amazon

123views

Le groupe de produits de luxe LVMH a déclaré qu’il n’y avait “aucun moyen” de faire des affaires avec Amazon. Décision prise même si le géant de la distribution était désireux de prendre plus de marques haut de gamme.

LVMH veut conserver son image

En effet, Amazon vend actuellement principalement des marques dites «luxe accessible» comme Michael Kors, Calvin Klein et Kate Spade. Cependant, LVMH a déclaré que la plateforme Amazon ne serait pas appropriée pour ses marques de luxe.

“Nous pensons que les activités d’Amazon ne correspondent pas à celles de LVMH. Elles ne correspondent pas à nos marques”, a déclaré mardi Jean-Jacques Guiony, directeur financier de LVMH, lors d’une conférence téléphonique. “Nous ne pouvons pas faire affaire avec eux pour le moment.”

Amazon ne lâche pas l’affaire

Amazon a augmenté ses ventes de mode, de bijoux et de montres au cours des dernières années. Cependant, cela n’a pas réussi à attirer les marques de luxe lourdes. Ils craignent que la présentation des produits et les remises des détaillants américains ne nuisent à leur image.

LVMH et d’autres groupes de luxe comme Chanel et Richemont se sont battus pour obtenir le droit de la part de la Commission européenne en 2010. Le but étant de refuser le partenariat avec certains sites internet, invoquant des inquiétudes sur les prix et les contrefaçons.

Lundi, les actions de LVMH ont bondi de 5,7% après que le groupe ait annoncé  des ventes au troisième trimestre plus élevées que prévues. En effet, grâce à la forte activité de sa marque phare Louis Vuitton et à la reprise de la demande chinoise et étrangère, le groupe s’est permis cette progression.

Ensuite, les chiffres de ventes de LVMH ont dopé le moral des investisseurs vers le secteur du luxe. Secteur relativement baissier ces derniers mois. Puis, ils ont renforcé les parts de pairs comme Richemont, qui a gagné plus de 3% mardi, et Kering, 2%.

Un doute à l’échelle internationale

Il est à craindre que les touristes restent à l’écart des principaux marchés européens du luxe dans un proche avenir, à la suite des récentes attaques. Tandis que des perspectives économiques mondiales incertaines pourraient également maintenir la demande à un niveau modéré.

Cependant, le groupe, derrière les marques de mode Fendi, Dior et Guerlain parfum, a déclaré que les ventes en Chine continentale s’étaient améliorées au premier semestre et troisième trimestre. “Le client chinois (qui représente un tiers des ventes de LVMH) se porte très bien”, a déclaré Guiony aux investisseurs.

Restons rassurés

Sans impact négatif de l’abandon progressif de la marque Donna Karan, la croissance organique de l’unité de mode et de cuir du groupe aurait été de plus de 7%, au lieu des 5% rapportés, a indiqué Guiony aux investisseurs.

La principale marque de bijoux de LVMH, Bulgari, a vu sa croissance ralentir, 2015 ayant été une année exceptionnelle, at-il déclaré.

Les actions de LVMH, qui ont désormais progressé de plus de 14% cette année, ont clôturé en hausse de 4,5%, valorisant le groupe à 80,2 milliards d’euros.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :